You need Flash player 8+ and JavaScript enabled to view this video.

Environnements calcaires de haute altitude autour du Lac Tsan

Il s’agit d’un scénario en haute altitude qui s’étend entre les vallons de Saint-Barthélemy et de Chavacour, dans les communes de Nus et de Torgnon. Ici se situent plusieurs habitats naturels d’intérêt prioritaire pour la préservation de la biodiversité, dont notamment : les Sources pétrifiantes et leur formation de travertin, les Formations pionnières alpines du Caricionbicoloris – atrofuscae, les Sols calcaires et les Formations herbacées à Nardus.
C’est dans ce contexte, sur les versants de la Cima Bianca dans le haut vallon de Torgnon, que se situe le lac Tsan (2,442m), réelle zone karstique creusée dans le torrent Chavacour, qui descend du col du même nom. Le torrent est caractérisé par un phénomène rare : ses eaux disparaissent à l’improviste dans une cavité naturelle située à 2,530m d’altitude et appelée Borna di ciove (trou des Chocards des Alpes), du fait que les chocards entrent dans la grotte en été pour rechercher refuge et fraîcheur. Le lac Tsan est un réel miroir d’eau alpine avec ses couleurs changeantes, dominé par de magnifiques cimes dont la Punta Tsan, la Punta Chavacour, la Cima Bianca, jusqu’au Gran Tournalin et le Gran Sometta. Un panorama qui offre de magnifiques vues et des coins sauvages, il est aussi le point de départ de nombreux parcours d’alpinisme. Les plaques surmontées du Rey à la Punta Tsan, par exemple, ont servi de plateformes d’essai pour d’illustres personnages, parmi lesquels la princesse Maria Josè qui les défia en septembre 1941 lors de sa préparation pour l’escalade du Cervin, accomplie par la suite le 11 septembre de la même année.
Plusieurs habitats naturels de grand intérêt pour la préservation de la biodiversité se trouvent dans cette zone. Du point de vue botanique, la flore de haute altitude, bien que de dimensions réduites pour s’adapter à l’environnement, offre des colorations spectaculaires. Parmi les espèces les plus intéressantes et les plus rares, l’on compte certaines renonculacées, comme l’anémone baldensis et le renoncule à feuilles de Rue, comme l'Anemone baldensis et le Callianthemum coriandrifolium, mais aussi les moins voyantes telles que les Carex rupestris et Saxifraga muscoides. La faune est typique de l’environnement alpin et il n’est pas rare d’observer un Aigle Royal qui survole ces espaces peuplés également par le hibou Grand-Duc, le Crave à bec rouge, la marmotte, le bouquetin et le lièvre variable.

Activites

  • Randonnées Pédestres

    Tous les itinéraires sont décrits dans la section SENTIERS.

  • Vtt

    En VTT ou à cheval, on peut parcourir les sentiers en terre battue de la zone contiguë, tous situés à l’extérieur du site, qui permettent de rejoindre les communes situées en haute altitude de Saint-Barthelemy et Verrayes.

  • Randonnees Equestres

    A cheval on peut parcourir les sentiers en terre battue de la zone contiguë, tous situés à l’extérieur du site, qui permettent de rejoindre les communes situées en haute altitude de Saint-Barthelemy et Verrayes.

Decouvrir le site

Les mois estivaux constituent la meilleure saison pour découvrir ce vaste territoire ; en hiver le cumul de neige rend souvent les routes d’accès impraticables. Les mois de juillet et août offrent de magnifiques fleuraisons en haute altitude.
Le parcours d’accès au site, bien que facile, est plutôt long (environ 3h30): il est donc mieux adapté aux randonneurs préparés et experts.


Règlements de comportement

Nous vous rappelons qu’avec les simples gestes suivants, vous pouvez contribuer à la préservation des lieux:

visitez l’aire à pied, à ski ou en raquettes de neige, évitez les équipements motorisés ou de navigation sur l’eau, les deltaplanes, les parapentes ou sports similaires; certains parcours (aux abords des sites – à vérifier) sont autorisés aux randonnées en VTT et à cheval; veillez à respecter les randonneurs pédestres;

restez sur les sentiers balisés, le piétinement des abords de chemins nuisent à la fragilité des aires gazonnées et des sous-bois. En hiver, suivez les parcours conseillés afin de ne pas déranger les animaux qui luttent contre le froid et la faim;

observez de loin les animaux sauvages, ne les capturez pas et ne les dérangez pas; il ne faut pas les nourrir, ni photographier les nids occupés;

tenez votre chien en laisse et sur les sentiers balisés;

ne cueillez ni fleurs, ni minéraux;

n’allumez pas de feu;

ramassez vos ordures et ramenez-les aux villages, où vous trouverez des équipements pour la récolte et le tri des déchets;

le camping n’est permis que pour un bivouac nocturne au-dessus des 2,500 mètres d’altitude; ayez soin de ne pas laver votre vaisselle dans les sources ou les étangs d’eau stagnante; les camping-cars et les roulottes devront s’arrêter en dehors du parc, dans les aires autorisées.

Comment arriver

En voiture

L’accès principal du site se fait depuis la commune de Torgnon: il faut parcourir la route régionale S.R. 46 depuis Chatillon en direction de Valtournenche; à hauteur d‘Antey-Saint-André, prendre la route régionale S.R. 9 qui mène à Torgnon. Une fois au village, continuer vers les fractions hautes en direction de Septumian et ensuite passer la belle aire de pic-nique équipée de Plan Prorion. Une fois passé le terrain de foot, on sort du bois et après quelques tournants, on arrive au lieu-dit Champtorné, à hauteur de la première structure des remonte-pentes de Torgnon; aux environs du bar-restaurant limitrophe “Lo Vierdzà di Champtorné”, vous trouverez les interdictions d’accès aux voitures, d’où il faudra continuer à pied. Le site est accessible aussi depuis la Vallée de Saint-Barthélemy, dans la commune de Nus, mais il faudra parcourir un long chemin de ferme jusqu’à l’alpage de Tza de Pierre avant d’entamer le sentier vers les destinations telles que la Fenêtre de Tsan.

En bus

Prendre la ligne de bus Chatillon-Torgnon.

Codification de l'accessibilité aux sites

VIVA a décidé de fournir à tout utilisateur – jeune, adulte, personne âgée ou à mobilité réduite – toutes les informations sur les sites afin de rendre le visiteur autonome dans son choix de parcours.
Une “Codification de l'accessibilité” a donc été établie.


Environnements calcaires de haute altitude autour du Lac Tsan

Informations pour rejoindre le site 1
Accessibilité à partir des routes principales 1
Parkings handicapés 2
Toilettes accessibles 1
Panneaux d’information 1
Pentes (max 8%) 0
Largeur parcours (min 90cm) 0
Fond de route 0
Zones de halte tous les 10 m environ 0
Parcours sécurisé 1
Entretien périodique 1

INDICATIONS GENERALES VALEURS (0 ÷ 3):
0 correspond à l’ABSENCE du paramètre indiqué;
3 correspond à la PRESENCE du paramètre indiqué, en conditions optimales;
1 – 2 sont des VALEURS INTERMEDIAIRES: en règle générale, elles indiquent la présence du paramètre sujet à amélioration (1 = suffisant, 2 = presqu’optimal)

Chemins

Voir les chemins :

VIVA propose:

Parcours moyen

Lago Tsan e bivacco

  • Dénivelé: 647 m
  • Temps de voyage: 3h30
  • Balisage: 1-2-3-4-5-9

Curiosités:

Période:

Sentiers faciles : parcours qui ne présentent aucune difficulté technique particulière ni de forts dénivelés. Ils peuvent être effectués entièrement ou par petites tranches et permettent, dans les deux cas, d’entrer en contact avec la nature immaculée et d’en découvrir les rythmes, les équilibres …

Sentiers moyens : parcours pouvant être effectués en une journée, très différents pour ce qui est des dénivelés et des difficultés techniques et permettant d’atteindre des destinations naturelles de grand effet.

Sentiers longs : excursions de plusieurs jours prévoyant, le long du parcours, des étapes et des points de ravitaillement.

cartina Environnements calcaires de haute altitude autour du Lac Tsan

SIC SIC IT1205081

Commune: Torgnon, Nus

Surface: 453 ha

Altitude: 2.300 ÷ 3.009 m s.l.m.

Station forestière pertinente:
Antey-Saint-André, Nus

VIVA recommande les locaux appartenant au réseau “Saveurs du Val d’Aoste

Saveurs du Val d'Aoste

Decouvrir les environs